Cours de Tai Chi Chuan

Les origines du Tai Chi Chuan

Les origines du Tai Chi Chuan remontent au 13ème siècle, né de la légende du moine taoïste Zhang Sanfeng. Celle-ci raconte la création du Tai Chi Chuan : 

Zhang Sanfeng, sage taoïste, un immortel ayant pratiqué des arts martiaux externes de Shaolin, vivait dans les célèbres monts Wudang (selon la légende, il vécut 200 ans !! ).

serpend oiseauUn jour, il assista à un combat entre un serpent et un oiseau (une pie, selon la légende).

L’oiseau fonçait sur le serpent, l’attaquait en piqué, lui donnait des coups de becs, cherchait à le blesser avec ses griffes acérées, s’envolait puis replongeait frénétiquement.

Le serpent, quant à lui, était alerte, restait observateur des mouvements de l’oiseau, anticipait les coups, il ondulait pour parer les attaques, réalisait des mouvements en spirale restant ainsi insaisissable pour l’oiseau…

Selon la version la plus connue, le serpent gagne le combat en prenant par surprise l’oiseau et en lui enfonçant ses dents dans le corps. Dans d’autres textes, le combat dura si longtemps, qu’aucun d’eux ne pris l’avantage sur l’autre, et se quittèrent avec respect.

Observant ce combat singulier, en attitude méditative, Zhang Sanfeng a une révélation : souplesse et fluidité l’emporteront toujours au combat sur force et excitation.

Une nouvelle vision des arts martiaux se développe alors : le tai chi chuan ! Sa traduction littérale est : « boxe du faîte suprême » ou « boxe de l’ombre ».

C’est donc un art martial interne, c’est à dire qu’il va privilégier la souplesse sur la force. Fondé sur la lenteur de mouvements spiralés,  il peut s’exécuter à mains nues ou avec les armes du tai chi (épée, sabre, éventail).

Au sein de notre école "Au Fil de Soi", nous pratiquons le TAI CHI CHUAN de style YANG, plus précisément la forme dite "courte" en 37 pas de Maître CHENG MAN CHING.      

Le Tai Chi Chuan utilise les mêmes principes énergétiques que le Qi Gong , cependant, il s’inscrit dans une discipline d’autodéfense en restant à l’écoute de l’autre.

ballet tai chi chineA ce titre, trouvera toujours sa source dans la tradition des arts martiaux chinois.

Les mouvements du TAI CHI, lents et fluides, vont favoriser une bonne circulation de l’énergie.

Ils développent la coordination et l’équilibre, permettant de renouer en douceur avec des sensations internes qui nous aident à mieux comprendre qui nous sommes vraiment.

Des exercices avec partenaires : Tui Shou et des Da Lu, servent à développer l’écoute de l’autre (Tin Jing), et à valider les applications martiales  (Peng, Lu, Ki, An).

La pratique des armes : Epée (Tai Ji Jien), bâton (Tai Ji Gun), éventail (Tai Ji Shan), complète et développe d'autres formes d'énergie dans le mouvement; elle s'adresse aux pratiquants ayants déjà acquis de bonnes bases en Tai Chi Chuan.

Contenu d'une séance de Tai Chi Chuan

Un cours de Tai Chi dure 1h15 à 1h30. Il déroule :

  • Des éléments de préparation corporelle tirés du Qi Gong
  • La notion de placement juste (axe Ciel-Terre, « bouger avec le centre », alternance du vide et du plein...)
  • L'apprentissage de la forme des 37 pas, de l’épé ou du sabre
  • Des exercices avec partenaires (Tuishou : poussée des mains, Tin Jing: écoute de l’énergie, Fajing: émission explosive de l’énergie, applications martiales, ect…)

Les cours se répartissent sur la semaine en 3 niveaux progressifs : Débutants (Bases), Intermédiaires (2 à 3 années de pratiques), Avancés (minimum 4 ans de pratique).